André Wilder, la poésie des ports!

André Wilder, le port de Rotterdam , huile sur toile, 1905, signée et datée en bas et à gauche, 60x73cm

 

 

André Wilder (Paris 1871 – 1965), fils du musicologue Victor Wilder, suit les cours de l’école des arts décoratifs dans l’atelier de Léon Gérome. En 1892, il rencontre le peintre Marius Michel dont il est très proche.
En 1895, à Trébeurden, il se lie avec le peintre Maxime Maufra. C’est lui qui lui fera découvrir la Bretagne au cours des trois semaines qu’ils y passeront cette année-là. Attaché à l’impressionnisme, il peint dans la manière de Sisley et surtout de Maxime Maufra.

La Bretagne fut pour lui une grande source d’inspiration. André Wilder peignit sur les pas de Claude Monet à Belle Ile, se rendit à Saint-Briac, le Golfe du Morbihan, Pontivy, Carnac, Quiberon. Il s’arrêta aussi à Camaret, Saint-Malo.

Sa première grande exposition individuelle a lieu en 1904 à la galerie Bernheim. Le catalogue est préfacé par  Octave Mirbeau. Il expose à nouveau chez Berheim en 1909 et les années suivantes à la galerie Charpentier, chez Montauti à Nice, puis à Rotterdam, Londres, New York, Bruxelles, Zürich, Barcelone, San Francisco, Riga ou Tokyo.

Oeuvres présentent dans les musées:
Musée du Luxembourg – Musée de Cincinnati – Hôtel de ville de Constantine – Consulat de France à New York – Préfecture de la Loire infèrieure – Ministère des Affaires étrangères – Ministère de l’intérieur – Musée de la batellerie.

Bibliographie:
Dictionnaire des peintres, Benezit, Ed Grund

Share

Michel King, un sacré peintre de la Marine!

Les sujets principaux de Michel King sont la mer et la marine, mais également le travail des marins notamment dans cette grande oeuvre de 1963.

king-ramandeurs100x65cm

Michel King, « les ramandeurs », huile sur toile, 1963, signée en bas et à droite, 100x65cm

Michel King, né le 2 juillet 1930 en Seine-Maritime, fut nommé peintre officiel de la Marine, le 1er janvier 1973. Il fut lélève de François Desnoyer et de Marcel Gromaire; il a également appris la sculpture et la décoration.
Depuis 1959, Michel King participe à de nombreuses expositions collectives à Paris, aux Salons d’Automne, Comparaisons, Salon de la Marine; il est membre sociétaire des Indépendants et de la Société Nationale des Beaux-Arts. Il a eu plusieurs expositions personnelles en France.

Ses sujets principaux sont la mer et la marine; il a été nommé peintre officiel de la Marine le 1er janvier 1973.
Le musée de la Marine lui achète des oeuvres depuis 1959 et le choisit en 1994 pour illustrer les affiches du Salon de la Marine; en 1962 le Musée d’Art Moderne de Paris se porte acquéreur d’une de ses toiles.
En 1992, il embarque sur les bâtiments de la Marine Royale Belle Poule et Jeanne d’Arc. Il est présent aux grandes manifestations navales.

Michel King a illustré des livres et réalisé des cartons de tapisserie (tissés par sa fille Isabelle, artiste-licière à la manufacture des Gobelins), et il a également créé des vitraux.

Bibliographie:
Dictionnaire des peintres, Benézit, Ed Gründ, Tome VI, p.807
Dictionnaire des peintres français de la mer et de la marine, JN.Marchand, 1997

Share

Durand-Brager, peintre de marines.

Jean-Baptiste Durand-Brager (Dol de Bretagne 1814 – Paris 1879) est un peintre et graveur français dont les thèmes de prédilection sont les marines et les paysages orientaux.

Entré dans l’atelier du peintre Eugène Isabey, après plusieurs campagnes au long cours, il parcourut l’Europe, puis l’Algérie, le Sénégal et presque toute la côte atlantique d’Afrique.
En 1840, il fut attaché à l’expédition chargée de rapporter en France, les cendres de Napoléon Ier. Il publia un in-folio à ce sujet, avec texte et pièces officielles.
En 1844, Durand-Brager fut chargé par le gouvernement d’exécuter les deux grandes toiles: Bombardement de Mogador et Prise de l’ile de Mogador. Après la guerre de Sébastopol, il fit partie de l’expédition de Kluburn. Il peignit pour l’Empereur de Russie Le combat de Sinope.
En 1869, il exécuta pour Versailles, le Deuxième combat entre les batteries japonaises et les escadres alliées. Il fit pour l’empereur d’Autriche, en 1886, le panorama représentant la Bataille de Lissa.
Durand-Brager publia plusieurs albums sur la marine: La Marine française – La Marine de commerce – Etudes de marine – Types et physionomie des armées d’Orient.

Ses oeuvres sont dans les musées: Bordeaux-Laval-Nantes-Versailles.

DURAND-BRAGER 17,5x31

Jean Baptiste Durand-Brager,  bateau échoué,

dessin à l’encre, signé et dédicacé en bas et à gauche, h. 17,5cm, l. 33cm

Share

Roger Lucien Dufour, un peintre de la côte!

Roger Lucien Dufour (Bordeaux 1918 – Crozon 2002) participe à de nombreuses expositions collectives et personnelles depuis 1937, en France, et notamment en Bretagne où il s’est fixé dans les années 1950. En 1992, il a montré 100 peintures à Eschsur-Alzette au Luxembourg.

Ce peintre, très connu en Presqu’île de Crozon, est arrivé dans cette partie du Bout du monde à la fin des années 60. Au cours de ses nombreux voyages, il a immortalisé les paysages et les personnes rencontrées. Il a exposé pour la première fois, à Bordeaux, au salon des artistes indépendants, en 1937. Il exposera aussi à Pont-Aven, entre 1957 et 1963. Roger Lucien Dufour découvre ensuite cette partie de Bretagne, Crozon, et s’y installe définitivement en 1991. Il a aussi participé à de nombreuses académies et associations de peintres et a été membre de l’Institut académique de Paris.
Surtout peintre de marines, Roger Lucien Dufour transmet sa vision de la mer, de la Bretagne à la Provence, avec la discrétion d’une gamme de gris et de bleutés.

DUFOUR maison

Roger Lucien Dufour, avec vue sur mer, c.1960, huile sur toile, 46cm x 65cm

Bibliographie:

–  Dictionnaires des peintres, Bénézit, Ed Gründ, 1999, Tome IV, p.816

– Catalogue d’exposition, Henri Queffélec, Château de Kerjean, 1989

Share