Edmond Moirignot, « le beau navire »!

Edmond Moirignot (1913-2002) étudie à l’école nationale supérieure des beaux-arts.

Son travail a consisté à l’exécution de monuments et statues commémoratives pour l’Etat (1945-1955) puis de recherches personnelles (à partir de 1955). Edmond Moirignot appartient à cette famille de sculpteurs d’après- guerre qui renouvelèrent la sculpture figurative pour exprimer plus pleinement, l’homme et sa fragilité.

Edmond Moirignot fut professeur de dessin et de sculpture de la Ville de Paris à partir de 1963. Il fut membre du salon d’Automne, du salon de la Jeune sculpture, des salons Populiste, Comparaisons, Peintres témoins de leur temps, Terre latine.

Le thème de la femme est pour Edmond Moirignot une source intarissable de découverte et d’émerveillement. Il entre dans son intimité, sans pour autant, et c’est sa délicatesse, se faire jamais voyeur ou vulgaire. Au bain, à la toilette, à la coiffure, elle porte un mystère et des songes, la spiritualité délicate de Edmond Moirignot.

MOIRIGNOT profil MOIRIGNOT face02

« Le beau navire », cachet du fondeur Godard, signé et numéroté 7/12, h.33,5cm

Bibliographie:

    • Dictionnaire des Peintres et Sculpteurs, Bénézit, Ed Gründ
  • Catalogue raisonné des sculptures et de l’oeuvre graphique d’Edmond Moirignot, par Claude Jeancolas, 2010

Share

Jean Laniau, baigneuse agenouillée

Né en 1931 à la Rochelle, Jean Laniau commence à l’âge de 14 ans une vie professionnelle dans le quartier du Faubourg Saint Antoine à Paris où le travail du bois, principalement celui de l’ameublement de style occupe les arrière-boutiques et les cours des rues avoisinantes.

En 1968, parallèlement à son activité, il décide de suivre les cours du soir de dessin et de peinture avec M. Paul Girol ainsi que les cours par correspondance dispensés par l’école ABC avec M. Pacouil. Rapidement, en élève assidu, Jean Laniau s’initie à toutes les techniques de l’art pictural, dessin, lavis, aquarelle et peinture à l’huile avec une formation basée sur l’étude du dessin et de la peinture sur modèle, quel que soit le sujet : fleur, nature morte, paysage…

L’étude du nu féminin le sensibilise particulièrement et ses réalisations laissent apparaître cette nouvelle attirance. C’est à partir de 1975 qu’il décide de prendre des cours de sculpture à l’Ecole Supérieure de Montparnasse avec Edmond Moirignot. Ses expériences antérieures et sa grande capacité d’adaptation au dessin lui permettent très vite de maîtriser la sculpture.

A partir de 1981, il décide de se consacrer uniquement à cet art. Rapidement, ses oeuvres seront exposées, reconnues et feront partie des grandes collections. Jean Laniau réalisa le buste du Maréchal Juin pour la ville du Lavandou, deux sculptures pour la ville de Biscarosse, une sculpture pour le jardin du 15e arrondissement à Paris, et d’autres oeuvres qui partent à l’étranger.

Jean Laniau

Cette sculpture en bronze représente une baigneuse agenouillée, exemplaire numéroté 5/8,

signé J LANIAU, cachet du fondeur J. CAPPELI, h.24cm

Vendu-Sold

Share