Jean-Haffen, la vie des pêcheurs en Finistère.

Jean Haffen pêcheurs en Finistère
Yvonne Jean-Haffen (1895-1993), au port de Camaret,
technique mixte, signée en bas et à gauche,
Vendu-Sold

Yvonne Jean-Haffen nous présente une belle composition représentant des pêcheurs dans leurs barques sardinières, en train de préparer la cotriade, amarrées aux quais du port de Camaret. C’est une sorte d’instantané de la vie de ces pêcheurs; on est témoin, sur le quai, de cette petite flottille de barques noires, typiques du Sud-Finistère, qui viennent se protéger pour la nuit, le long des quais du port de Camaret. En légère contre-plongée, ignorant presque la présence du ciel, la présence forte des lignes verticales des mâts des chaloupes coupent cette composition dont le fond nous dévoile la Tour Vauban, la chapelle de Notre-Dame de Rocamadour et le cimetière des bateaux.

Yvonne Jean-Haffen rencontre Mathurin Méheut en 1925 et deviendra son élève jusqu’à la mort de celui-ci, travaillant avec lui sur différents projets et en maints endroits de la Bretagne principalement. Au début de leur rencontre, elle travaille la gravure et la céramique à Quimper, puis la caséine et la gouache. Elle travaillera aux côtés de Méheut, parcourant toute la Bretagne.

Elle a exposé en 1924 au Salon des Artistes Français, puis à la Société Nationale des Beaux-Arts dont elle devint sociétaire, en 1927. Cette année-là, elle débute sa collaboration avec la faïencerie Henriot à Quimper, et présentera ses céramiques au Salon des Artistes Décorateurs.

Le Musée Yvonne Jean-Haffen est installé à La Grande-Vigne qui était la demeure, l’atelier et le lieu d’inspiration de l’artiste collaboratrice et amie du peintre Mathurin Méheut (1882-1958). Aujourd’hui propriété de la Ville de Dinan, la maison a su garder l’atmosphère chaleureuse instaurée par Yvonne. L’artiste aimait y recevoir ses amis artistes et écrivains, notamment Mathurin Méheut, Roger Vercel et Florian Le Roy. À l’intérieur, les objets personnels de l’artiste sont encore en place et font de la maison un lieu hors du temps. 

Bibliographie:

-Delouche Denise, De Stoop Anne. Yvonne Jean-Haffen. Ed.Palantines, 2012.
Dictionnaire des peintres, Bénézit, Ed Gründ, 1999
Yvonne Jean-Haffen, Finistère, catalogue d’exposition, Morlaix, Musée des Jacobins, 1997

Share

Jean-Haffen, le couple bigouden

Yvonne Jean Haffen céramiste Méheut
Yvonne Jean-Haffen (1895-1993), serre-livres, faïence, Henriot Quimper,
cachet du monogramme au dos, marqué Henriot Quimper sous la base,
h.17cm, prof.17cm, l.11cm
Vendu-Sold

Yvonne Jean-Haffen nous présente un couple de bigouden, la femme ramendant un filet, l’homme, le pêcheur réparant son casier, faïence de chez Henriot Quimper vers 1930.

Yvonne Jean-Haffen rencontre Mathurin Méheut en 1925 et deviendra son élève jusqu’à la mort de celui-ci, travaillant avec lui sur différents projets et en maints endroits de la Bretagne principalement. Au début de leur rencontre, elle travaille la gravure et la céramique à Quimper, puis la caséine et la gouache. Elle travaillera aux côtés de Méheut, parcourant toute la Bretagne.

Elle a exposé en 1924 au Salon des Artistes Français, puis à la Société Nationale des Beaux-Arts dont elle devint sociétaire, en 1927. Cette année-là, elle débute sa collaboration avec la faïencerie Henriot à Quimper, et présentera ses céramiques au Salon des Artistes Décorateurs.

Yvonne Jean Haffen céramiste Méheut

Le Musée Yvonne Jean-Haffen est installé à La Grande-Vigne qui était la demeure, l’atelier et le lieu d’inspiration de l’artiste collaboratrice et amie du peintre Mathurin Méheut (1882-1958). Aujourd’hui propriété de la Ville de Dinan, la maison a su garder l’atmosphère chaleureuse instaurée par Yvonne. L’artiste aimait y recevoir ses amis artistes et écrivains, notamment Mathurin Méheut, Roger Vercel et Florian Le Roy. À l’intérieur, les objets personnels de l’artiste sont encore en place et font de la maison un lieu hors du temps. 

Bibliographie:
Dictionnaire des peintres, Bénézit, Ed Gründ, 1999
Yvonne Jean-Haffen, Finistère, catalogue d’exposition, Morlaix, Musée des Jacobins, 1997

Share