Côte d’Azur, André Dauchez y puise aussi son inspiration!

beaulieu-sur-mer
André Dauchez (1870-1948), Beaulieu-sur-Mer, 1923,
huile sur panneau, signée en bas et à droite, 24cm x 33cm
Vendu-Sold

André Dauchez, peintre et graveur, stimulé et encouragé par son beau-frère l’artiste peintre Lucien Simon, puise son inspiration dans ces paysages de Bretagne dès 1894, s’installant en 1905 près de Loctudy. Il fera quelques voyages d’où il ramènera quelques compositions, pour certaines reprises en atelier, notamment en Espagne, Afrique du Nord, en Alsace, et comme ici sur la Côte d’Azur. Les paysages, landes, dunes, villages de pêcheurs, pèlerinages, paysans et pêcheurs bretons, navires, furent ses motifs préférés. De sa maison de la palue du Cosquer (Loctudy), il observe l’activité des ramasseurs de goémons, les variations de lumière sur les dunes, la mer et les ciels tourmentés.

C’est en 1922 que l’artiste part sur la Côte d’Azur. En effet, il va séjourner dans la villa de Saint-Jean Cap-Ferrat, de Madame et Monsieur Arthur Gentil, amis de la famille. Les paysages de cette Côte d’Azur, et plus particulièrement de la région du Cap-Ferrat, de Beaulieu-sur-Mer et de Villefranche-sur-Mer, lui inspirèrent plusieurs compositions. André Dauchez a retenu une superbe vue de la rade de Beaulieu-sur-Mer, où l’on devine à peine, la villa Kérylos construite par l’architecte Emmanuel Pontremoli, entre 1902 et 1908.

André Dauchez débute au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts en 1894, dont il devint secrétaire en 1927 et président en remplacement de Forain. Il prit part à de nombreuses expositions à l’étranger: Pittsburgh (Institut Carnegie), Munich, Budapest, Bruxelles, Barcelone, etc…. Il obtint une médaille d’argent à l’Exposition Universelle de 1900. Il fut promu chevalier de la Légion d’Honneur en 1911, officier en 1932, membre de l’Institut en 1938.

André Dauchez fut nommé peintre officiel de la Marine le 9 août 1922. Marin dans l’âme, il a navigué sur ses propres bateaux: l’Aventure, la Rose des Vents, l’Embellie et la Grande Ourse (yacht de 14 mètres).

Ses oeuvres sont présentes dans les musées: Brême, Budapest, Dijon, Le Havre, Lille, Nantes, Paris (Musée d’Orsay), Pittsburgh, Saint Nazaire, Strasbourg.

Share

André Dauchez, portraitiste de la Cornouaille bretonne!

La Galerie Stéphane Brugal a développé depuis plusieurs années, une expertise sur l’oeuvre d’André Dauchez (1870-1948), présentant toute l’année un grand choix d’oeuvres de cet artiste: dessins (mine de plomb, lavis d’encre), eaux-fortes et peintures.

La Galerie Stéphane Brugal a proposé à plusieurs reprises des expositions sur les oeuvres d’André Dauchez aussi bien sur Paris que dans sa galerie de Pont l’Abbé.

Une première publication a marqué une autre étape dans cette expertise, dans le numéro trimestriel (été 2015-n°251) de la revue les « Nouvelles de l’Estampe » , revue publiée avec le soutien de la BNF et du Comité National du Livre.

La rédaction et la publication en 2018 du catalogue raisonné de l’oeuvre gravé d’André Dauchez, a abouti à une meilleure connaissance artistique et scientifique du formidable travail d’aquafortiste que celui de cet artiste de la première moitié du XXème siècle.

La galerie Stéphane Brugal, est en recherche permanente d’oeuvres et de documents sur cet artiste, afin de regrouper une information la plus exhaustive possible.

Pour tout contact: Stéphane Brugal, sv.brugal@sfr.fr, 06 89 15 56 55

Share

Ouest France. Expo temporaire à la galerie Brugal

Juliette Paredes, artiste contemporaine, sera à l’honneur de l’exposition temporaire de la galerie Brugal cette année, exposition intitulée «  En brun bleu « . L’artiste, installée à Port Manec’h, transmet sa vision de l’océan, tantôt paisible, tantôt tourmentée et qui lui inspire chacun de ses paysages marins.

La galerie Brugal présente de façon permanente une sélection de peintures et dessins de différentes écoles bretonnes. La galerie est aussi spécialiste des productions d’André Dauchez, avec une collection de peintures et dessins qui représentent la rivière de Pont-l’Abbé, et une grande huile sur toile des Plomarc’h, Douarnenez.

Suite de l’article sur Ouest France.

Share

Galerie Stéphane Brugal. Scènes et paysages bigoudens.

Le Pays bigouden s’expose actuellement à la Galerie Brugal. Des scènes et paysages des XIXe et XXe siècles. A découvrir notamment, des oeuvres d’André Dauchez et de Lucien Simon. « Nous avons beaucoup de pièces d’André Dauchez et Lucien Simon qui, d’ailleurs, étaient beaux-frères », annonce Stéphane Brugal. « André Dauchez a beaucoup peint du côté de Lesconil car sa maison se situait vraiment au bout de la plage des Sables Blancs, commune de Loctudy. Ce peintre et graveur était attaché aux paysages: des peintures, dessins et eaux-fortes représentent les variations de couleurs sur les paysages, les dunes et la mer », explique le galeriste. Lucien Simon était plus attaché aux personnages. « Il aimait vraiment peindre des scènes de la vie des Bretons. Sur cette oeuvre, le rouge de la robe campe vraiment l’époque: une scène d’été des années 20. Nous avons la chance d’avoir obtenu plusieurs de ses oeuvres grâce à des familles de la région », reconnaît Stéphane Brugal.

Suite de l’article sur Le Télégramme

Share