Diogène Maillart, un peintre rare.

Diogène Maillart (1840 – Paris 1926) fut l’élève de Sébastien Cornu et de Léon Cogniet à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, il obtint le grand prix de Rome en 1864.

Diogène Maillart, la fenaison, 1900, huile sur carton, signée et datée en bas et à droite, 39 x 52 cm

 MAILLART 39X52

 

Le séjour à la Villa Médicis révèle au peintre l’idyllique campagne romaine, l’art suave et enveloppé de Corrège et la sculpture antique qui le marqueront.

Il exposa régulièrement au Salon de Paris à partir de 1870, recevant des médailles en 1870 et 1873. Il exposa à Munich en 1883 et participa à l’Exposition Universelle de 1889 à Paris. Chevalier de la Légion d’honneur en 1885.

Diogène Maillart réalisa plusieurs peintures murales, dont certaines ont été détruites durant la dernière guerre, pour l’Hôtel de Ville de Beauvais, l’escalier d’honneur du château de Chantilly, les plafonds de la mairie du IIIème arrondissement à Paris, des esquisses pour l’église Saint-Augustin qui font parties des collections du Petit Palais
Il illustra des ouvrages de Musset et de Walter Scott. Il est aussi l’auteur d’une Histoire de l’art en deux volumes.

Bibliographie:
Dictionnaire des peintres, Bénézit, Ed Gründ, 1999, Tome IX, p.29-30
Les petits maîtres de la peinture 1820-1920, valeur de demain, Ed Amateur, Tome II, p.160

Share