André Devambez, le peintre du vivant!

André Devambez
André Devambrez, Avila, la porte de l’Alcazar,
huile sur panneau, signée et intitulée en bas et gauche, 24x28cm

Vendu-Sold

André Devambez (1867-1943) est le fils du graveur, imprimeur et éditeur Édouard Devambez, fondateur de la Maison Devambez à Paris. André grandit dans une ambiance artistique et décide très jeune de devenir un artiste. Dès son plus jeune âge, André Devambez travaille également avec son père. Ils conçoivent dans l’atelier du passage des Panoramas, où se situe la Maison Devambez, papiers à lettres, menus, impressions artistiques et diverses publicités, tous animés d’un fourmillement de vie qui font le succès de la Maison. Il étudia chez le portraitiste Benjamin Constant et reçut les conseils de Gabriel Guay et de Jules Lefebvre.

Il obtint le prix de Rome en 1890 et exposa au Salon des Artistes Français. Il fut chef d’atelier de peinture à l’école des Beaux-Arts de 1929 à 1937; il est fait chevalier de la Légion d’honneur en 1911 et est élu à l’Académie des beaux-arts le 7 décembre 1929 en replacement d’Henri Gervex.

Une rétrospective de son œuvre s’est tenue au musée de Beauvais en 1988.

Il fit preuve dans ses tableaux et ses dessins d’illustration d’une verve caustique finement railleuse. Il se plaisait à concilier dans ses tableaux un format restreint et le grouillement désordonné d’une foule.

Il illustra de nombreux ouvrages, et ses dessins sont parus dans des revues telles que Le Rire, Le Figaro Illustré et L’Illustration.

Bibliographie :

  • Dictionnaire des Peintres, Bénézit, 1999
  • Dictionnaire des illustrateurs, 1800-1914, Paris, 1983
  • Noémie Bertrand, Michel Ménégoz, André Devambez, 1867-1944, catalogue d’exposition (4 juin-4 juillet 1992), Ville de Neuilly-Plaisance.
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *