Elena Popea, une artiste roumaine en Bretagne!

elena popea
Elena Popea (Brasov 1879 – Bucarest 1941), jeunes bretonnes, c.1925,
huile sur carton, non signée, 13×11,5cm
Disponible-Available

Peintre roumaine, Elena Popea fait ses études à la Damenakademie de Munich, où elle étudie le portrait, le nu et le paysage, sous la direction des peintres Angelo Jank (1868-1940), membre fondateur de la « Sécession », et Jakob Jordan (1886-1947).

Elena Popea voyage beaucoup, participant avec beaucoup de succès aux expositions organisées en Roumanie et à l’étranger. Elle expose au Salon officiel de Paris (1923), au Salon des Indépendants (1924, 1926,1930), à l’Exposition d’art roumain ancien et moderne du musée du Jeu de Paume (1925), ainsi qu’à l’exposition « Les femmes artistes d’Europe » (1937).

Dès son premier séjour en France (1905-1910), elle devient l’élève de Lucien Simon, où Popea dirige son attention sur les portraits et les intérieurs. En 1918, elle s’établit à Paris, travaillant toujours dans l’entourage de Lucien Simon, adoptant une partie de la thématique bretonne chère à ce dernier. Entre 1918 et 1919, la Bretagne lui offre l’occasion de mener des expérimentations notamment sur la couleur.

Après l’ouverture de l’Académie de Montparnasse en 1922, elle rencontre André Lhote qui la familiarise avec le cubisme. Ses compositions deviennent dynamiques, parfois dramatiques, l’idée primant sur l’aspect formel.

Entre 1925 et 1938, Elena Popea revient périodiquement en Bretagne, région qui lui est chère. Les œuvres de cette période se caractérisent par la synthèse, la dynamique de la construction, la géométrisation des formes et un traitement presque sculptural à travers un chromatisme vibrant, intense d’origine expressionniste.

Bibliographie :

-« Peintres roumains en Bretagne », Catalogue d’exposition, Musée départemental breton de Quimper et Musée d’Art de Roumanie de Bucarest, Ed Palantines, 2009.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.