Ouest France. Vagues et déferlantes à la Galerie Brugal.

Spécialisé dans les peintres des écoles bretonnes, la Galerie Stéphane Brugal met en avant les linogravures en couleur d’Eric Durant. « Sur le thème, des vagues et déferlantes « , précise-t-il. Des oeuvres qui expriment, tout naturellement, la puissance et le mystère des eaux en furie des caps finistériens. Artiste contemporain, Eric Durant, enseigne à l’Ecole nationale supérieure des arts appliqués de Paris. A côté, plus apaisants, les pastels d’Hervé-Louis, représentent les paysages colorés des rivages bigoudens. Parallèlement à ses nouveautés, le visiteur retrouve les créations typiques les plus connues, de Jean-Julien Lemordant, Henri Barnoin, Paul Eschbach, Maxime Maufra, Henri Guinier, Lucien Simon, Adolphe Marie Beaufrère, André Dauchez et Mathurin Méheut. Autant d’artistes dont le nom suffit et que l’on ne présente plus.

Suite de l’article sur Ouest France.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *